Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:

1.7 Pourquoi devrais-je croire en Dieu ?

Création ou hasard?

Les gens aspirent au bonheur absolu dans leur vie. Beaucoup de personnes se sont aperçues que sur le long terme le bonheur ne peut pas être trouvé dans le succès, le pouvoir ou les biens. Ils font souvent mention des relations comme étant une source importante de bonheur. Le vrai bonheur vient de l’intérieur, de savoir que nous sommes aimés et que nous faisons le bien.

La vérité la plus importante à propos de l’homme est que nous appartenons à Dieu – il nous a créés et aimés. Tout compte fait, le bonheur absolu ne peut être trouvé qu’avec lui. Ça peut sembler simple, mais c’est une vérité profonde que, pour être heureux, il faille consentir de tout son cœur au dessein de Dieu pour soi et coopérer à sa réalisation.

> Approfondissez grâce au livre

Votre bonheur ultime ne peut se trouver qu'en Dieu, qui vous a créés, qui vous connaît et qui vous aime. Avez-vous besoin d'autres raisons pour croire ?

La Sagesse de l’Église

Pourquoi y a-t-il en l’homme le désir de Dieu ?

En créant l’homme à son image, Dieu lui-même a inscrit dans son cœur le désir de le voir. Même si un tel désir est ignoré de l’homme, Dieu ne cesse d’attirer l’homme à lui pour qu’il vive et trouve en Lui la plénitude de vérité et de bonheur qu’il ne cesse de chercher. Par nature et par vocation, l’homme est donc un être religieux, capable d’entrer en communion avec Dieu. Ce lien intime et vital avec Dieu confère à l’homme sa dignité fondamentale. [CCEC 2]

Pourquoi sommes-nous en recherche de Dieu ?

Dieu a mis dans notre cœur le désir de le chercher et de le trouver. Saint Augustin dit : « Tu nous as créées pour toi Seigneur, et notre cœur est sans repos tant qu’il ne repose en toi. » Ce désir de Dieu, nous l’appelons religion.

Il est naturel qu’un être humain soit en recherche de Dieu. Toute son aspiration vers la vérité et le bonheur est finalement une recherche vers ce qui le porte de manière absolue, le satisfait de manière absolue, le prend en compte de manière absolue. Un être humain n’est totalement lui-même que lorsqu’il a trouvé Dieu. « Celui qui cherche la vérité cherche Dieu, qu’il en ait conscience ou non » (Sainte Édith Stein). [Youcat 3]

Voici ce que disent les Pères de l’Église

[Dieu] est la source de notre béatitude et la fin de tous nos désirs. […] Nous tendons vers lui par l’amour, afin de trouver en lui le repos et de posséder la béatitude en possédant la perfection. [St Augustin, La Cité de Dieu, Livre 10, Chap.3]