Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
Holding hands

5.18 N'est-il pas préférable de prier plutôt que d'aller chez le médecin ?

Prier en temps de crise

Certains prétendent que c'est un manque de foi que d'aller chez le médecin. Jésus n'a-t-il pas dit : "Demandez et il vous sera donné" (Mt 7.7). Et la Bible nous invite à croire aux miracles, car "pour Dieu tout est possible" (Mt 19.26). Cependant, la foi doit être exprimée et soutenue par nos actions. Nous ne pouvons pas laisser tout cela à Dieu : nous devons collaborer avec sa grâce. Jésus l'a dit clairement : "Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades" (Mt 9.12). Ainsi, il a affirmé indirectement que nous avons besoin de voir un médecin lorsque nous sommes malades. Notre vie et notre corps sont un don de Dieu pour nous, et nous avons l'obligation de faire tout notre possible pour défendre et soigner ce don. Cela inclut d'aller chez le médecin quand on en a besoin. Cela est clair depuis le début. Par exemple, Saint Luc était un médecin (Col 4:14) et les premiers hôpitaux ont été fondés par l'Église

 

Si nous sommes appelés à faire tout ce qui est humainement possible pour guérir le corps, il est tout aussi important de prier : "L’un de vous se porte mal ? Qu’il prie." (Jc 5,13). Et quand quelqu'un est gravement malade, n'hésitez pas à appeler un prêtre pour prier pour lui. Nous pouvons et devons demander à Dieu tout ce dont nous avons besoin. Mais quelle valeur a notre foi si nous ne l'exprimons pas dans nos actes ? Saint Jacques l'a dit : "Ainsi donc, la foi, si elle n’est pas mise en œuvre, est bel et bien morte." (Jc 2,17). Et dans ce cas, l’"œuvre" consiste à prendre soin de notre corps, en consultant un médecin si nécessaire.

La foi sans les actes est morte : Nous devons faire tout ce qui est humainement possible pour guérir le corps, et prier de tout notre cœur.