Tous les Tweets
Précédent:
Suivant:
plafond met bogen in kerk

2.40 Que fut la Contre-Réforme ?

La réponse de l’Église

Luther avait tout à fait raison sur un point : certains clercs dans l’Église se comportaient très mal. La situation devait absolument changer. Une réforme catholique, ou contre-réforme commença. L’Église se concentra sur les fondements de la foi. Les évêques ne furent plus désignés pour leur noble rang mais pour leur savoir et sainteté.

Le Concile de Trente joua un rôle important pendant cette période. Il y eut, en particulier, une promotion accrue de la relation personnelle à Jésus et l’éducation de la foi. Beaucoup de saints jouèrent un rôle important dans cette contre-réforme, dont Saint Ignace de Loyola et Sainte Thérèse d’Avila.

> Approfondissez grâce au livre

Durant la Contre-Réforme, l’Église se réforma de l’intérieur, en prêtant une grande attention à la foi et à la relation personnelle avec Jésus.

Voici ce que disent les papes

[Saint François de Sales] est un apôtre, un prédicateur, un homme d’action et de prière ; engagé dans la réalisation des idéaux du Concile de Trente ; participant à la controverse et au dialogue avec les protestants, faisant toujours plus l’expérience, au-delà de la confrontation théologique nécessaire, de l’importance de la relation personnelle et de la charité ; chargé de missions diplomatiques au niveau européen, et de fonctions sociales de médiation et de réconciliation. [Benoît XVI, Audience Générale, 02/03/2011]